L'enlèvement de cinq Français, un Togolais et un Malgache travaillant pour Areva et Satom (groupe Vinci) au Niger, dans la nuit du mercredi 15 au jeudi 16 septembre, ne va pas faciliter la tâche de l' AJAK pour ses actions en cours et ses projets en faveur de la population de KORGOM.

L'équipe du pôle Afrique - Mauritanie, Mali, Niger de Cités Unies France nous relaie un message du centre de crise du Ministère des Affaires étrangères et européennes en France demandant à tous les ressortissants français de quitter les zones rouges (zones formellement déconseillées des cartes de la rubrique « conseil aux voyageurs » du site diplomatie.gouv.fr) de la Mauritanie, du Mali et du Niger sans délai.

Nos possibilités de déplacement à Korgom, par voie de conséquence, s'en trouvent réduites. La ville de Korgom est située au sud de Tessaoua près du NIGERIA (zone orange de la carte ci-dessous).

carte_niger_zone_orange

(Carte issue du site du Ministère des Affaires étrangères et européennes)

Les régions formellement déconseillées sont indiquées en rouge. Les régions déconseillées sauf raisons impérieuses sont indiquées en orange.

Des réflexions seront menées par Citées Unies France ,avec les présidents des groupes-pays concernés et l'ensemble des associations françaises en relation avec le NIGER, face au contexte actuel au Sahel et son incidence sur nos partenariats.