La  fête du Mouloud commémore la naissance et le baptême du prophète Mahomet (Mohamed), fondateur de l’Islam. Très jeune, il médite. L’archange Gabriel lui apparaît en 610 pour lui dicter des versets qui seront retranscrits dans le Coran. À son retour d'exil, il revient dans sa ville natale, la Mecque, où il prêche avant de s’éteindre.

C'est un peu le « Noël musulman » que l'on fête en famille. L’atmosphère très festive de cette journée se ressent fortement.

 

Tous les musulmans Nigériens de la confrérie « Tijania » célèbrent la fête de Mouloud. Toute la nuit, dans des mosquées ou autres lieux réservés à l’événement, ils entonnent des chants à la gloire de Mohamed  (SAW) prophète de l’islam. Cette  fête qui consacre l’anniversaire de la naissance du dernier prophète ( paix et bénédiction de Dieu sur lui)  se pratique dans presque tous les pays musulmans. Au Niger, c’est toute la journée qui est chômée. La fête du mouloud constitue une grande rencontre annuelle pour certains musulmans. Chaque année à la même date se sont des prêches, des chants religieux, des récits historiques retraçant la vie de Mohamed et de ses compagnons à travers les grandes écoles concernées qui sont écoutés.

Le Président de l' A.R.C.K ( Association des Ressortissants du Canton de Korgom )  El Yacouba MALAN SANI nous a envoyé ces images que l'AJAK a monté en diaporama.

 

 

 Vous avez pu un peu participer au quotidien de nos amis de Korgom.