L'AJAK a organisé une réunion dont l'invité principal était Monsieur DAOUDA JIGO - Député nigérien pour la circonscription de TESSAOUA- KORGOM.

 

IMG_0805.JPG

 

Cette réunion à laquelle ont participé les adhérents de l'AJAK ainsi que des membres de la municipalité d'Andrésy (en particulier Mr le Maire Hugues RIBAULT) à permis d'échanger sur  les projets menés pour Korgom par l'AJAK et la situation au NIGER.

IMG_0802.JPG

 

Parmi les différents sujets évoqués au cours de la soirée :

 

L'AJAK ne peut actuellement pas se rendre sur place du fait de l’insécurité. Il lui est donc difficile de connaitre les besoins de la population de Korgom. (Population estimée à 53 000 habitants pour le canton).

Monsieur Le Député en prend note.

 DES NOUVELLES DE KORGOM

Les habitants apprécient les travaux effectués par l’AJAK.

- L’utilité des diguettes est démontrée. Ces barrages filtrants permettent des cultures en amont. Il faut les entretenir et en créer de  nouvelles, à la charge de la population.

- L’assainissement est à étudier. Les latrines sont déjà une bonne solution.

- La construction du château  d’eau a été une demande ainsi que la fourniture d’un groupe électrogène.

- L’implantation des bornes fontaines dépend du service des eaux de Tessaoua SEEN (Société d’Exploitation des Eaux du Niger). Afin d’éviter le gaspillage, le prix demandé pour 20 litres est de 10 F CFA (0,015 Euro).

- Le groupe scolaire primaire a été baptisé «  FODE CAMARA » fondateur de cette école.

- Il est envisagé de construire un lycée et une école franco-arabe (du ressort du gouvernement nigérien).

- L’électricité est prévue pour cette année.

- Le virus Ebola  n’a pas jusqu’à ce jour touché le Niger.

 La Chefferie

Actuellement  il y a 13 candidats  inscrits pour l’élection, dont un candidat d’origine  contestée.

Seuls les chefs de villages (74) participent au vote, à  bulletins secrets. Monsieur le Préfet supervise ces élections.  

BOKO HARAM

Le Niger a été attaqué dans le nord à la frontière du côté est. Les troupes nigériennes ont déclenché une  offensive et maitrisé  la situation.

DIVERS

Serge GRANIER, Président de l'AJAK, demande, si possible,  de faire paraitre dans les journaux locaux nigériens  les réalisations de l’AJAK pour les quinze ans du jumelage.

Il souhaiterait également des photos prouvant  l’évolution du paysage de Korgom  (avant et après) la réalisation des diguettes.

Il suggère l’installation de douches  publiques, idée non retenue sauf pour le dispensaire.

 

Les quelques images prises au cours de cette soirée en dénotent la convivialité.

IMG_0781.JPG

IMG_0782.JPG

IMG_0784.JPG

IMG_0786.JPG

IMG_0786 2.jpg

IMG_0787 2.jpg

IMG_0799.JPG

IMG_0809.JPG

 

IMG_0811.JPG